Scarificateur, émousseur et tondeuse : quelles différences ?

Lorsque vous avez un jardin, une pelouse ou n’importe quel espace vert, il est important d’en prendre soin. Sans la réalisation de certaines opérations, vous avez la garantie que cette partie de votre maison perdra tout son charme. Pour vous aider à entretenir votre pelouse, il est nécessaire de vous munir des équipements adaptés. Ils vous faciliteront grandement la tâche. Leur choix peut tout de même poser un problème, car certains ont l’air identiques. C’est le cas du scarificateur et de la tondeuse. Découvrez les différences qui les opposent.

Le mode de fonctionnement d’un scarificateur

Le scarificateur est une machine dont vous pouvez vous servir pour entretenir convenablement votre pelouse. Dans les faits, elle est même indispensable. Elle vous permet de rendre la terre moins compacte. Avec un scarificateur, le sol de votre jardin est ameubli et aéré. Ainsi, l’eau et les engrais pénètrent mieux dans la terre pour renforcer et densifier votre gazon.

Afin d’y parvenir, cet accessoire se sert de couteaux positionnés verticalement. Lorsqu’il fonctionne, celles-ci sont imprégnées d’un mouvement vertical puissant qui effectue des entailles d’une certaine profondeur dans le sol. Elles peuvent atteindre de 5 à 10 mm de profondeur. Bien entendu, selon le modèle de l’appareil dont vous faites usage, il peut être envisageable de faire des incisions plus ou moins grandes en fonction de la largeur du cylindre où sont fixés les couteaux en acier. Plus le nombre et la largeur des couteaux seront importants et plus l’action du scarificateur sera performante.

Ainsi, avec un scarificateur adapté à votre pelouse, il suffit d’actionner la machine et de la faire avancer pour aérer la terre. Afin que cela soit simple, elle dispose de roues et d’une barre qui sert à l’orientation. Dans les grandes lignes, tous les scarificateurs fonctionnent de cette façon. La seule différence entre les modèles réside éventuellement dans leur taille et le type d’énergie nécessaire à leur fonctionnement. Premièrement, vous avez les modèles manuels qui dépendent entièrement de vos efforts pour les petites surfaces. Vous devez utiliser la force de vos bras pour en tirer le plein potentiel. Deuxièmement, il y a les scarificateurs qui sont alimentés par l’énergie électrique pour des surfaces entre 50 à 200 m². Au-delà, vous avez les scarificateurs thermiques qui tirent souvent leur énergie de la combustion de l’essence.

Cependant, le scarificateur s’utilise environ 2 fois par an. Il doit se coupler avec un émousseur qui va supprimer les mousses et le feutre de la pelouse. L’émousseur entretient votre gazon avec un passage régulier qui, associé au scarificateur et à la tondeuse, vous fera profiter d’une pelouse soignée et dense.

Vous pouvez lire aussi :   Comment poser un portail - Nos conseils

Enfin, les tondeuses, quant à elles, s’occupent de votre jardin d’une autre manière. Son rôle principal est de tailler l’herbe du gazon pour que sa hauteur soit régulière. Elles disposent également de lames, mais celles-ci ont un mouvement rotatif horizontal. La tondeuse a donc une fonction essentiellement esthétique.

scarificateur tondeuse différences

Quels sont les atouts d’un scarificateur et d’un émousseur par rapport à une tondeuse ?

Étant donné que leurs rôles sont fondamentalement différents, vous n’avez pas à faire un choix entre une tondeuse et un scarificateur. Les deux appareils sont utiles pour l’entretien de votre jardin. Toutefois, le scarificateur dispose de certains atouts majeurs par rapport à la tondeuse. Le plus notable est sa double fonction. Contrairement à la tondeuse, le scarificateur ne se contente pas de redonner toute sa splendeur à votre gazon. Il vous aide aussi à en augmenter la longévité en améliorant sa santé. De manière plus précise, le scarificateur est idéal pour lutter contre le vieillissement de votre jardin dû à une mauvaise aération. D’autre part, celui-ci est notamment dégradé par l’apparition de mauvaises herbes et de couches de mousses qui s’accumulent, d’où l’utilisation complémentaire de l’émousseur.

Mélangés aux autres végétaux, tous ces éléments sont assez néfastes et ont pour conséquence directe de dégrader le gazon. Ils le privent d’oxygène et augmentent son acidité. Sous ces conditions, votre pelouse perd rapidement en beauté, car son état se détériore chaque jour un peu plus. Pour ne pas arranger la situation, l’humidité reste à la surface et ne va plus jusqu’aux racines étant donné que le sol n’est plus drainé. Votre gazon meurt alors progressivement. Heureusement, avec une action couplée du scarificateur et de l’émousseur, vous pouvez tout changer en seulement quelques passages. La machine, avec ses mouvements verticaux de lames, creuse des sillons pour faire respirer la pelouse.

Le sol de votre gazon peut respirer à nouveau et reprendre des couleurs. Par ailleurs, l’action d’un scarificateur est nettement moins contraignante que celle d’une tondeuse. Vous n’avez besoin que d’une ou deux opérations de scarification par an dans votre jardin pour le maintenir beau et en bonne santé.

Les précautions à prendre avant d’utiliser un scarificateur dans votre jardin

Afin d’utiliser un scarificateur, il y a quelques précautions qu’il est judicieux de prendre. Nous vous recommandons par exemple de bien inspecter l’ensemble de votre pelouse avant de vous lancer. Le but est de repérer et d’enlever tout élément susceptible d’être projeté par les lames ou de les endommager. Il peut être question de bouts de bois, de cailloux ou d’autres objets. Assurez-vous de tous les enlever de votre jardin avant de le scarifier. Il est aussi utile de toujours choisir le bon moment pour utiliser votre scarificateur. Sur un sol trop sec, il ne sera pas véritablement efficace et ses lames se dégradent.

Vous pouvez lire aussi :   Terrasse mobile piscine : Deux choses à savoir sur cette installation !

L’idéal est donc de le faire sur un sol bien humidifié. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’automne et le printemps sont les saisons parfaites pour scarifier votre jardin. En dehors de ces dispositions, il faudra vous protéger vous-même. Vous aurez besoin en l’occurrence de lunettes et d’un pantalon pour préserver vos yeux et vos jambes des diverses projections. Compte tenu du bruit que peut faire un scarificateur, des protections pour les oreilles ne sont pas superflues, surtout si vous êtes sensible de l’ouïe. Aussi, vous devrez absolument éviter de réaliser cette opération pieds nus. Portez des chaussures solides et adaptées avant de vous y mettre.

pelouse outils jardin tondeuse scarificateur

Tondeuse, scarificateur, émousseur : comment entretenir vos outils de jardin ?

Si vous souhaitez faire usage de vos outils de jardin le plus longtemps possible, vous devez en prendre soin. Dans le cas contraire, ils se détériorent très rapidement et ne pourront plus vous être utiles. Dans la plupart des cas, tout ce que vous avez à faire, c’est de les nettoyer après chaque usage. Étant donné qu’ils vous aident à travailler la terre, il est judicieux de bien l’enlever des outils avant de les déposer. Dans le cas d’un scarificateur ou d’un émousseur, ce n’est pas vraiment différent. Si vous en avez la possibilité, essuyez les lames avec un coton imbibé d’alcool à brûler. Vous évitez ainsi que des liquides s’y solidifient et éliminez par la même occasion les bactéries.

Après cette étape, vous pouvez vous occuper du tambour à l’aide d’une brosse. Il est recommandé de ne pas utiliser d’eau pour cette partie de la machine. En ce qui concerne les roues par contre, vous n’êtes pas tenue de respecter cette règle. N’hésitez pas à employer un jet d’eau pour les débarrasser des déchets végétaux. Avant de ranger votre outil, dépoussiérez-le dans son ensemble avec un chiffon sec.

Vous l’aurez compris, entretenir sa pelouse est une association de l’action du scarificateur, de l’émousseur et de la tondeuse. Avec ces trois outils, vous vous garantissez d’avoir une pelouse dense et résistante dans le temps.