Arbre de jade : conseils pour en faire un bonsaï

Originaire d’Afrique du Sud, le Crassula ovata ou l’arbre de jade contribue à une meilleure qualité de l’air. Cette plante protègerait des rayonnements et de la poussière. Plus encore, elle serait une source d’énergie positive, conformément aux principes du Feng Shui. L’arbre de jade constitue surtout un élément déco incontestable. Découvrez comment en faire un bonsaï.

Pour faire de votre arbre de jade un bonsaï, choisissez le bon pot !

Malgré les idées préconçues, le choix du pot, des pierres, des mousses ou encore de la tablette de présentation se révèle crucial. La combinaison de ces éléments optimise l’esthétique de l’arbre de jade. Dans tous les cas, le pot doit être suffisamment spacieux pour que la plante puisse se développer dans les meilleures conditions. En principe, la profondeur du contenant équivaut à une voire deux fois l’épaisseur du tronc à sa base. Les pots pourvus d’angles conviennent mieux aux arbres « masculins » tandis que les pots ronds sont dédiés aux arbres « féminins ».

Taillez les feuilles et élaguez les branches pour obtenir un joli bonsaï

Transformer un arbre de jade en bonsaï exige quelques techniques spécifiques. Les blogs et les fiches de culture en ligne fourmillent de précieux conseils permettant d’entretenir votre arbre de jade transformé en bonsaï. Effectivement, la taille des feuilles s’effectue après la floraison, au printemps ou en été. Vous pouvez même supprimer les feuilles plus âgées pour que la branche du dessous puisse respirer. En revanche, la taille n’est pas nécessaire si vous comptez faire grossir le tronc.

Vous pouvez lire aussi :   L'utilisation de l'Adblue comme désherbant performant

arbre de jade

L’élagage des branches se révèle essentiel pour maintenir la taille, la forme et la santé globale de l’arbre de jade. Il ne s’agit aucunement d’une opération difficile. Une fois le coup de main acquis, il vous sera facile de maintenir la plante compacte et touffue. Quoi qu’il en soit, les outils tels que les sécateurs de précision, les cisailles à bonsaï ou encore la cisaille à micro-pointes vous seront utiles. En l’absence d’entretien, la plante paraîtra mince, ébouriffée, voire peu esthétique.

Arrosez avec parcimonie votre arbre de jade

S’il est bien entretenu, le Crassula ovata peut dépasser le mètre de haut après plusieurs années. Néanmoins, il ne supporte pas les températures inférieures à -4°C et préfère les climats très doux. Cette plante requiert un arrosage raisonné puisque ses besoins en eau sont moindres. Mieux vaut l’arroser au pied, sans mouiller le feuillage. Préférez une eau douce, à température ambiante.

Prenez garde à ce que l’eau du robinet prévue à cet effet ait reposé 24 heures afin de permettre au calcaire de se déposer au fond du contenant. Videz systématiquement la soucoupe placée sous le pot une dizaine de minutes après l’arrosage. Les succulentes ne supportent pas l’eau stagnante. Vous pouvez éliminer l’excédant en les rempotant dans du terreau frais. Le rempotage est également nécessaire lorsque la plante gagne. Cette opération est recommandée tous les 2 ou 3 ans. En toute logique, le nouveau pot sera plus grand que le précédent.