Plaque de fibro ciment amiante pour mur – Tout comprendre

Dans le passé, les plaques de fibrociment contenant de l’amiante étaient largement utilisées dans la construction des murs et des toitures. Cependant, en raison des problèmes de santé associés à l’amiante, leur utilisation a considérablement diminué. Toutefois, il reste encore des bâtiments où ces matériaux sont encore présents, représentant un risque pour la santé.

L’amiante dans les plaques de fibrociment

Le fibrociment est un matériau fabriqué à base de ciment mélangé à des fibres naturelles ou synthétiques. Son utilisation était courante pour recouvrir les murs intérieurs et extérieurs, grâce à sa résistance, sa légèreté et sa durabilité. Dans le passé, l’amiante était très souvent utilisé comme fibre renforçant les plaques de fibrociment, car elle confère une résistance supplémentaire au matériau tout en étant ignifuge et insonorisant. De nombreuses firmes comme Eternit produisaient ces plaques destinées à l’isolation thermique.

Cependant, il a été découvert que l’amiante, lorsqu’elle est inhalée sous forme de poussière, peut provoquer de graves problèmes de santé tels que l’asbestose, le cancer du poumon et le mésothéliome malin. En conséquence, l’utilisation d’amiante et son emploi dans les plaques de fibrociment a été interdite à partir des années 1990.

Que faire en cas de présence de plaques de fibrociment amiante sur un mur ?

Lorsque vous êtes confrontés à des plaques de fibrociment contenant de l’amiante sur un mur, il est important de prendre des précautions pour minimiser les risques pour la santé. Voici quelques étapes à suivre :

  • Détecter la présence d’amiante : Si vous soupçonnez la présence d’amiante dans les plaques, faites appel à un professionnel agréé pour effectuer un prélèvement et une analyse en laboratoire.
  • Ne pas manipuler les plaques sans précaution : En cas de confirmation de la présence d’amiante, évitez de manipulation de ces plaques par vous-même. Le simple fait de percer un trou dans le matériau peut libérer des fibres d’amiante nocives.
  • Faire appel à un spécialiste pour retirer ou recouvrir les plaques : Pour garantir votre sécurité et celle des autres occupants du bâtiment, contactez un professionnel certifié pour gérer le retrait ou le recouvrement des plaques de fibrociment amiante en toute sécurité selon la réglementation en vigueur.
Vous pouvez lire aussi :   Comment choisir son mobilier d’atelier ?

Solutions pour remplacer ou traiter les plaques de fibrociment amiante

Plusieurs options existent pour encadrer la présence d’amiante dans vos murs :

  1. Faire retirer les plaques de fibrociment amiante : Cette option, bien que coûteuse et complexe à réaliser, est la solution définitive et sûre pour éliminer les risques liés à la présence d’amiante dans votre environnement. Le retrait des plaques doit être effectué par un professionnel certifié, équipé de protections adéquates (masque, gants) et utilisant les outils appropriés (aspirateur à filtration HEPA).
  2. Recouvrir les plaques avec des matériaux sans amiante : Certains professionnels proposent de recouvrir les plaques de fibrociment contenant de l’amiante avec des matériaux sains, comme des plaques de gypse (BA 13), des panneaux ou des enduits respirants. Il s’agit d’une alternative moins invasive que le retrait total des plaques, mais cette méthode ne supprime pas le risque entièrement puisque les plaques amiante sont toujours présentes.

Dans tous les cas, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel agréé pour vous aider à déterminer quelle option est la plus adaptée à votre situation.

Comment éviter les problèmes de santé liés aux plaques de fibrociment amiante ?

Pour prévenir les risques sanitaires liés aux plaques de fibrociment amiante, voici quelques conseils :

  • S’informer sur la composition des matériaux présents dans les murs avant d’engager des travaux de rénovation, surtout si le bâtiment a été construit avant les années 1990.
  • Faire appel à un professionnel certifié pour détecter la présence d’amiante et établir un plan de gestion adapté le cas échéant.
  • Ne pas effectuer soi-même des travaux sur des plaques contenant de l’amiante, comme les percer ou les découper. Laissez un professionnel s’en charger en respectant les normes de sécurité en vigueur.
Vous pouvez lire aussi :   10 conseils pour ranger et nettoyer votre chambre rapidement

Faites appel à un professionnel compétent pour vous renseigner et vous accompagner dans la gestion de ces plaques potentiellement dangereuses.