L’éolienne domestique : bonne ou mauvaise idée?

Souhaitez-vous installer dans votre domicile une forme d’énergie renouvelable ? L’éolienne domestique est une alternative très intéressante. Toutefois, est-ce une bonne ou une mauvaise idée ? Nous vous faisons le point à ce sujet.

 

Qu’est-ce que l’éolienne domestique ?

L’éolien est un moyen permettant de produire de l’énergie renouvelable grâce au vent. Ce qu’on appelle « éoliennes domestiques », ce sont des éoliennes de petites tailles réduites. La puissance de ces appareils peut aller de 1 kW à 36 kW. Le site Eolmienne vous donnera plus amples informations à ce sujet.

Son fonctionnement est relativement simple. Le vent fait tourner les pales. Ensuite, l’énergie mécanique produite est transformée en électricité par le générateur situé dans la nacelle. Cette électricité est récupérée par le transformateur qui l’envoie au réseau électrique ou dans des batteries de stockages via des câbles électriques.

 

Quels sont les avantages de l’éolienne domestique ?

L’éolienne domestique sert à l’autoconsommation ou la revente à un fournisseur. L’autoconsommation consiste à produire et consommer chez soi sa propre électricité.

Certains utilisateurs d’éoliennes présents dans une Zone de développement éolien revendent leur électricité à EDF. L’arrêté du 6 mai 2017 fait état des conditions que ces zones remplissent. Le contrat de rachat qu’EDF doit signer avec vous prend effet pour une durée de 15 ans.

 

éolienne domestique

 

Combien d’électricité peut produire une éolienne domestique ?

le rendement d’une éolienne dépend l’appareil et des facteurs extérieurs comme la vitesse des vents. Une éolienne peut produire dans la fourchette 100 W et 20 kW. Sa puissance nominale dépend du diamètre de ses hélices.

Vous pouvez lire aussi :   Quelle clôture rigide choisir pour ses extérieurs ?

Par exemple, pour des hélices d’1 mètre de diamètre, la puissance se situe entre 0,4 et 0,6 kW/jour. Par contre, avec un diamètre de 5 mètres, vous pouvez produire entre 10 et 15 kW/jour. Les vents records ne permettent pas d’avoir les meilleures performances car ils peuvent aller au-delà des capacités de l’appareil. Il faut donc trouver le bon compromis entre les facteurs externes et les performances de l’appareil.

 

Comment se déroule l’installation d’une éolienne domestique

Il faudra d’abord vérifier l’exposition au vent. Cela suppose qu’il faut mesurer la qualité du vent. Les critères de mesure sont la vitesse, la stabilité en direction, les turbulences. Vous pouvez faire appel à un professionnel pour cela. Ensuite, vous devez être en conformité avec la législation en vigueur sur le sujet. À titre d’exemple, la loi sur la hauteur vous exempte du permis de construire. La condition, c’est que le mât fasse moins de 12 mètres sur votre toiture. Au cas contraire, vous devrez demander un permis de construire.

La législation fixe aussi des règles en rapport avec l’utilisation que vous ferez de votre énergie. Dans le cas où votre mât fait plus de 12 mètres de haut, il y a deux cas de figure. Si vous voulez faire de l’autoconsommation, il revient au maire de délivrer un permis de construire. Si par contre vous souhaitez revendre votre électricité à un fournisseur, alors le préfet est le seul habileté pour délivrer un permis de construire.

En somme, l’éolienne domestique est utile et il s’agit d’une technologie accessible. Il suffira de suivre les recommandations qlistées plus haut si vous souhaitez l’adopter pour votre logement.

Vous pouvez lire aussi :   Designers Guild, un groupe innovant et responsable