3 astuces pour acheter une climatisation moins cher

 

Afin de faire profiter d’une température constante agréable, le climatiseur peut tout aussi bien chauffer que rafraichir l’air dans le logement. Il permet ainsi de faire face aux vagues de froid hivernal et aux poussées de chaleur caniculaires. La solution la plus confortable est d’ailleurs d’avoir un dispositif dédié à chaque pièce. Toutefois, le coût des accessoires de raccordement et de la pose se rajoutent à la facture et peuvent augmenter significativement le prix de l’installation. Pour vous aider à économiser sur vos projets de climatisation, voici trois astuces.

 

Opter pour un climatiseur mobile revient beaucoup moins cher

Avoir une climatisation est une garantie de bien-être et est même vital dans certaines régions. Il est cependant possible de rester au frais dans chaque pièce de votre maison, sans pour autant vous endetter pour l’installation d’un système complet de climatiseur. Pour cela, optez pour les équipements portatifs qui sont beaucoup moins chers et qui vous suivront partout. En effet, ce sont des appareils compacts qui sont disponibles en plusieurs versions. Entre autres, les modèles rafraichissants sont les plus répandus et permettent uniquement de refroidir l’air ambiant. En revanche, vous pouvez opter pour des systèmes multifonctions qui proposent également de réchauffer l’atmosphère durant l’hiver.

 

climatisation moins cher

 

Par ailleurs, un équipement de climatisation portatif vous exempte des dépenses découlant de l’achat des matériels de raccordement et du coût de la main-d’œuvre liée à la pose. De plus, ces équipements mobiles ne requièrent pas d’entretien et conviennent particulièrement aux pièces où les modèles fixes ne peuvent être installés. Il en découle également une facture énergétique plus réduite, puisque le climatiseur portable fonctionne uniquement dans la pièce où vous l’utilisez et qu’il est adapté aux besoins occasionnels.

Vous pouvez lire aussi :   5 conseils pour tirer le meilleur parti de votre chaudière cet hiver

 

Optimiser l’isolation thermique de la maison

La sélection d’un système de climatisation est d’abord basée sur la surface de la pièce à chauffer ou à rafraichir. Ensuite, le nombre des blocs nécessaires dépend de celui des espaces où vous voulez réguler la température. Cependant, il est possible de choisir des modèles moins puissants que ceux qui sont préconisés afin de réduire les dépenses de l’installation. En effet, en améliorant l’isolation thermique de votre logement, la chaleur ambiante sera moins sensible aux conditions climatiques extérieures.

 

Protéger son appareil des intempéries

Vous pouvez aussi protéger votre climatisation – du moins son bloc extérieur – en le recouvrant d’une protection comme un cache de clim comme sur ce site par exemple ou un coffrage en bois ou en métal. Ce type de protection permet de maximiser l’efficience de votre appareil en le protégeant de la pluie, du froid, des déjections d’oiseaux etc. Au delà de 3 ans d’utilisation, ce type de coffrage permet d’améliorer l’efficacité énergétique de la clim de 5 à 10% par rapport à un appareil laissé en plein air.

 

Choisissez un modèle de climatiseur adapté à vos besoins

Pour réduire le coût d’une climatisation, il est conseillé d’opter pour un type d’appareil adapté à votre style de vie. En particulier, si vous vivez dans une région qui est particulièrement chaude toute l’année, il est recommandé de choisir un rafraichisseur d’air. En effet, une fonction réversible ne vous sera pas d’une grande utilité et ne fera qu’alourdir la facture.

Par ailleurs, de nombreuses options supplémentaires, comme la possibilité de programmation, déshumidificateur et l’ionisation, surchargeront considérablement la note. Vous pourrez économiser facilement en ciblant uniquement les spécifications essentielles. D’autre part, les modèles monoblocs sont généralement plus abordables que les biblocs. De plus, ils vous éviteront d’avoir à casser un mur pour raccorder le diffuseur au groupe extérieur.

Vous pouvez lire aussi :   Quels sont les bénéfices d'un poêle à granulés ?