5 conseils pour votre premier achat si vous êtes primo accédant

 

Devenir propriétaire d’une résidence principale pour la première fois est une étape importante dans la vie de toute personne. Il existe plusieurs opportunités pour permettre aux primo-accédants de concrétiser leur projet. Cependant, l’acquisition d’un bien immobilier peut s’avérer être une tâche difficile, surtout quand il s’agit d’un premier achat. Voici cinq conseils pour vous aider à faire votre premier achat en tant que primo-accédant.

 

Évaluer son budget

Le statut de primo-accédant caractérise toute personne désirant acquérir une résidence principale après 2 ans. À l’instar de tout projet, vous devez évaluer votre budget avant de penser à l’acquisition de résidence principale. Pour ce faire, vous devez tenir compte de vos moyens financiers afin de déterminer votre capacité d’emprunt.

Autrement dit, vous devez faire le point sur le taux d’emprunt immobilier, vos revenus et apports personnels. Cela vous permettra de bien préparer votre dossier. Le budget prévu pour l’acquisition du bien immobilier peut également prendre en compte les honoraires du notaire, les frais d’assurances et autres travaux spécifiques (rénovations, aménagements…) à effectuer dans votre future maison.

 

achat premiere maison primo accedant

 

Se documenter sur les aides de l’état

Pour faciliter l’acquisition d’une résidence aux primo-accédants, l’état a mis en place certaines aides spécifiques. Si vous êtes un primo-accédant, vous pouvez privilégier ces aides pour alléger vos dépenses financières.

Il s’agit par exemple du :

  • prêt à taux zéro (PTZ) : c’est un prêt qui se rembourse sans intérêts ; c’est-à-dire avec taux d’intérêt nul. Il s’adresse aux personnes à revenus modestes/moyens.
  • prêt d’accession social (PAS) : ce prêt propose de meilleurs taux aux primo-accédants.
  • prêt action logement (PAL) : ce prêt s’adresse aux personnes souhaitant acquérir une résidence principale qui ne nécessite pas de travaux.
  • prêt conventionné : celui-ci est dédié aux personnes désirant d’effectuer des travaux dans une résistance principale. Également, il concerne les personnes qui souhaitent devenir propriétaire de leur résidence principale.
  • prêt social location-accession (PSLA) : ce type de prêt concerne les locataires avec des ressources limitées et souhaitant acheter un logement neuf et agréer par l’État.
Vous pouvez lire aussi :   Conditions d'obtention d'un crédit immobilier

 

Bien s’entourer

Pour mener à bien le processus d’achat de votre résidence ou logement principal, vous devez solliciter l’aide d’un professionnel de l’immobilier. Il vous donnera des conseils pertinents pour faciliter votre projet d’achat. De même, il est aussi important de faire appel à des spécialistes ou à des experts du secteur de l’immobilier (agences immobilières, notaires, etc.). En somme, vous devez être bien entouré pour réussir votre premier achat de résidence principale. À cet effet, vous pouvez confier la gestion de votre projet en contactant un professionnel.

 

Connaître et comprendre le marché

C’est une étape très importante. Vous ne devez pas effectuer votre premier achat immobilier sur un coup de tête ou acheter la première maison visitée. Vous devez être patient et prendre le temps de sillonner correctement le marché. Visitez plusieurs maisons et demandez conseil auprès des personnes expérimentées pour mieux comprendre les rouages du marché. De plus, en visitant plusieurs maisons, vous trouverez celle qui convient à vos attentes. N’hésitez pas à faire des demandes de devis pour dénicher la meilleure offre.

 

Bien connaître ses critères de recherche

Pour bien choisir votre logement, vous devez définir vos besoins. Il peut s’agir par exemple, du nombre de pièces, la situation géographique, les dimensions, la proximité des centres commerciaux et établissements. Une maison neuve ou ancienne, avec ou sans terrasse, avec ou sans jardin… sont autant de critères à définir. L’objectif ici, c’est de vous faire gagner du temps et de trouver un logement convenable.