Comment fabriquer une tête de lit DIY en bois ?

En ce moment où l’inflation secoue la stabilité financière de presque tous les ménages, le DIY se présente comme une solution très utile pour économiser de l’argent. Pour installer par exemple une tête de lit sans se ruiner, de nombreuses personnes décident d’en fabriquer elles-mêmes à partir du bois.

En effet, le bois est un matériau écologique, simple à travailler et pas cher. On peut fabriquer une tête de lit DIY en bois pour créer un objet déco unique, très tendance et le tout à un prix réduit. Si vous avez un bout de temps et que vous aimez bricoler, voici un guide qui vous dit comment fabriquer une tête de lit DIY en bois.

 

Une tête de lit DIY en tasseaux

Les idées pour fabriquer des têtes de lit ne manques pas sur le web. Entre récupération de palette, en passant par les panneaux ou encore les planches de bois, il vous faudra choisir les bons matériaux pour réaliser vos idées. Dans ce tuto, nous avons choisi d’opter pour le tasseau de bois. Pourquoi cela? Simplement, car la tête de lit en tasseaux est très tendance en ce moment parce qu’il donne un beau rendu, il est facilement réalisable et tout ça, pour un budget limité et maîtrisé.

 

Matériels et outils

Pour réaliser une tête de lit DIY en tasseaux, vous aurez besoin d’un certain nombre de matériels et outils. Le nombre de tasseaux et leurs dimensions dépendront de la taille que vous souhaitez donner à votre tête de lit. Pour une tête de lit de 80×240 cm par exemple, il vous faudra :

  • 17 tasseaux horizontaux de 20 mm x 26 mm x 2,40 m ;
  • 4 tasseaux verticaux 80 cm de long ;
  • Des vis à bois 4×40 ;
  • 4 chevilles et vis pour fixer au mur.

Pour concevoir votre tête de lit, vous aurez également besoin d’une visseuse ou perceuse, une scie à onglet, une équerre et un crayon de bois pour les tracés, du vernis et une ponceuse que vous pouvez trouver dans un magasin de bricolage ou en ligne comme chez Bricozor.

Vous pouvez lire aussi :   Quel type de canapé choisir pour votre nouveau salon

 

Réalisation

La première étape consiste en la découpe des tasseaux. Vous n’êtes pas concerné par cette étape si vos tasseaux ont déjà la longueur souhaitée. En revanche, si vous n’avez pas encore la bonne longueur, prenez le soin de positionner les tasseaux au sol avant les découpes. Cela vous permet de mieux prévisualiser le schéma de la tête de lit et de vous assurer que vous allez dans le bon sens.

Vous pourrez déterminer le nombre de tasseaux nécessaires pour donner la hauteur souhaitée à votre tête de lit. Vous aurez également une idée précise de l’espace à appliquer entre chaque tasseau. Petit conseil pratique, vous pouvez découper une petite pièce de bois et l’utiliser comme cale et ainsi toujours garder le même écartement. Si vous voulez apporter une ambiance particulière, vous pouvez réaliser un motif particulier, mais gardez en tête que plus l’assemblage est compliqué, plus les raccords seront visibles. L’astuce c’est de faire simple !

Une fois satisfait du rendu, il faut aussi prendre la mesure du tasseau vertical qui va servir de fixation et réaliser les découpes.

Ensuite, poncez l’ensemble des morceaux de votre future tête de lit en arrondissant les extrémités. Cela permet d’éviter les blessures et les échardes. Si vous le souhaitez, vous pouvez également vernir votre structure à cette étape. Si vous n’aimez pas la couleur du bois naturel, vous pouvez utiliser un vernis teinté ou une peinture spécifique pour s’accorder à votre décoration ou design d’intérieur.

L’étape suivante consiste en l’assemblage de la structure. Utilisez vos vis à bois pour fixer par-derrière les tasseaux verticaux sur les tasseaux horizontaux. De cette manière, vous ne verrez pas les vis sur votre tête de lit. Tout sera camouflé. Pour ne pas fendre les tasseaux, il est conseillé de pré-percer avant de visser.

Vous pouvez lire aussi :   Comment économiser sur la déco de votre nouvelle maison ?

Une fois votre tête de lit prête, vous pouvez l’accrocher au mur. Nous vous recommandons de la fixer avec des chevilles, à raison d’une cheville par tasseau vertical. Pour garantir une bonne tenue, positionnez les chevilles en bas sur les 2 tasseaux intérieurs et en haut sur les 2 tasseaux des extrémités. Le nombre de cheville va fluctuer en fonction du poids de la structure. De même le type de cheville est variable en fonction de votre mur. Nos conseils et astuces doivent s’adapter à votre mur. Prenez garde.

 

Une tête de lit DIY en bois brut

À l’opposé du style des lattes que nous venons de décrire avec la tête de lit en tasseaux, nous avons la tête de lit en placage bois. Le placage bois est en effet une feuille de bois de chêne, de teck, de noyer, d’acajou ou de hêtre, etc. Ce plaquage est une sorte de grande feuille de papier qu’il est facile de travailler.

Pour donner la teinte que vous souhaitez à votre chambre, cette feuille de bois se décline sur le marché en plusieurs essences. Vous pouvez l’acheter pour concevoir une tête de lit en bois 100 % DIY. Le placage en bois est un matériau peu cher, facile à trouver et qui offre un style brut pile dans la tendance.

C’est peut-être l’idée de conception de tête de lit en bois la plus simple à réaliser. Il suffit de se rendre dans un magasin de bricolage pour acheter son placage en bois. Vous pouvez la découper à la maison ou en magasin.

Vous pouvez lire aussi :   Quelle plante aromatique planter sur son balcon ?

Une fois l’étape de découpe réalisée, passez à celle de la pose de votre placage bois. Pour ce faire, il suffit de le positionner derrière le lit. En revanche, vous n’avez pas besoin de faire une finition pour votre tête de lit en placage bois. De nombreuses personnes décident de conserver le bois brut pour garder la teinte d’origine de l’essence de bois choisie.

Toutefois, nous vous recommandons de passer de la laine de fer fine (000) pour poncer très légèrement le bois sans l’agresser. Cet exercice permet d’enlever le grain et d’obtenir ainsi un rendu lisse et doux.

Pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez aussi passer un vernis. Le vernis est non seulement un élément esthétique intéressant, mais aussi une protection supplémentaire qui va vous permettre de nettoyer votre tête de lit plus facilement.

Pour le faire, nous vous recommandons d’utiliser un vernis mat incolore ou un vernis satiné incolore selon le rendu souhaité. Ce type de vernis permet une très bonne conservation de la teinte de l’essence de bois.

 

Pour conclure

En résumé, le DIY peut être une solution utile pour économiser de l’argent lors de la création d’une tête de lit en bois. Le bois est un matériau écologique, facile à travailler et peu coûteux, et vous pouvez utiliser différents types de bois pour créer une tête de lit unique, originale et tendance (palettes, lattes, panneaux…). Si vous avez le temps et l’envie de bricoler, vous pouvez suivre ce guide pour fabriquer vous-même une tête de lit en bois à un prix réduit. La déco de votre chambre, en mode recup, agrémentée de coussins et tissu atypiques, vous rendra fière!

Le bricolage n’attend que vous.