Réduire la consommation énergétique des bâtiments tertiaires : enjeux et solutions

Dans un contexte de transition énergétique, les bâtiments tertiaires tiennent une place importante dans les démarches visant à réduire la consommation d’énergie. Ces constructions, qui regroupent les bureaux, les commerces, hôtels et autres secteurs non résidentiels, représentent une surface totale de plus de 770 millions de m². La maîtrise de la consommation d’énergie au sein de ces bâtiments est donc essentielle pour limiter notre impact environnemental.

 

Les enjeux liés aux économies d’énergie dans les bâtiments tertiaires

Premièrement, améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments tertiaires permet de réaliser des économies financières. Les coûts engendrés par la consommation d’énergie ont un impact non négligeable sur le budget des entreprises et des collectivités, notamment en matière de chauffage, climatisation, éclairage et ventilation. Réduire cette consommation permet donc de diminuer les dépenses énergétiques et d’amortir le coût des équipements performants.

Deuxièmement, l’optimisation de l’efficacité énergétique des bâtiments tertiaires contribue à atteindre les objectifs nationaux et internationaux en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. En France, le secteur du bâtiment représente environ 25% des émissions de CO2. Il est donc capital de mettre en œuvre des mesures aidant à atteindre les objectifs fixés par la loi pour la transition énergétique et la croissance verte.

 

Le cadre juridique : le décret tertiaire

Pour encourager les économies d’énergie, le gouvernement français a mis en place un cadre juridique spécifique aux bâtiments tertiaires avec le décret bacs GTB. Ce dispositif impose aux propriétaires et gestionnaires de bâtiments tertiaires une réduction progressive de leur consommation énergétique jusqu’en 2050. Les objectifs sont notamment de rabaisser la consommation d’énergie finale de 40% d’ici 2030 et de 60% d’ici 2050 par rapport à 2010.

Vous pouvez lire aussi :   Les avantages de bien refaire l'électricité de votre maison

 

batiment moderne

 

Les solutions pour réaliser des économies d’énergie dans les bâtiments tertiaires

Diverses solutions peuvent être mises en place pour améliorer la performance énergétique des bâtiments tertiaires. Voici quelques exemples d’actions concrètes :

  • L’amélioration de l’isolation : l’isolation des murs, toitures et planchers permet de réduire significativement les pertes de chaleur en hiver et de limiter les gains de chaleur en été. Cela se traduit par une diminution des besoins en chauffage et climatisation, et donc des économies d’énergie.
  • Le recours aux énergies renouvelables : l’utilisation de sources d’énergie vertes, telles que le solaire photovoltaïque ou thermique, l’éolien, la biomasse ou la géothermie, permet de réduire la consommation d’énergies fossiles et les émissions de CO2 associées.

L’importance de la gestion technique du bâtiment (GTB)

Pour optimiser la consommation énergétique d’un bâtiment tertiaire, il est essentiel de mettre en place un système de gestion technique du bâtiment (GTB). Il s’agit d’un ensemble de technologies et de services permettant de piloter, contrôler et superviser les installations techniques d’un bâtiment (chauffage, ventilation, climatisation, éclairage, etc.) afin de réaliser des économies d’énergie.

  • La régulation des équipements : la GTB permet de programmer et d’ajuster au mieux les équipements du bâtiment selon les usages et besoins des occupants. Par exemple, la temporisation de l’éclairage ou la modulation de la température en fonction de l’occupation contribuent à économiser l’énergie.
  • La maintenance prédictive : grâce à la GTB, il est possible d’anticiper les pannes et défaillances techniques avant qu’elles n’affectent la performance énergétique du bâtiment. Ainsi, la maintenance préventive évite une surconsommation inutile d’énergie.
Vous pouvez lire aussi :   Comment étanchéifier une terrasse en béton ?