Fleur de pampa – Tout savoir/Prix/Entretien

La fleur de la pampa constitue une espèce de plantes herbacées vivaces de la famille des poacées. Elle est originaire d’Amérique du Sud et est souvent utilisée comme plante ornementale. Il s’agit d’une espèce invasive. Aussi, c’est une plante graminée, ce qui explique qu’elle puisse parfois provoquer des allergies. Elle est cultivée uniquement pour le côté esthétique de ses plumets, mais aussi pour sa grande résistance. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la fleur de pampa.

 

C’est quoi la fleur de pampa ?

L’herbe de pampa est une grande graminée pouvant atteindre trois mètres de haut. Elle pousse en bouquets denses et l’espèce se présente comme étant doïque. Ceci signifie que les fleurs mâles et femelles sont portées par des individus distincts. Les feuilles sont résistantes, élancées et longues de 1 à 2 mètres de long pour 1 centimètre de large. Elle contient une quantité non négligeable de pytholites silicieux. Ces deniers représentent plus de 5% du poids sec de cette herbe. Sur les bords de la feuille, ils agissent comme des dents de scie et lui donnent un caractère très coupant. Leur couleur va du vert-bleuâtre au gris argent. Les fleurs sont groupées dans des panicules blanches très denses de 20 à 40 centimètres de long. Ils sont portés par des tiges hautes de 2 à 3 mètres.

 

herbe pampa

Comment est-elle utilisée ?

La fleur de la pampa fut originellement introduite en Europe et en Amérique du Nord comme graminée ornementale. Aussi, elle est considérée comme plante de pâturage. Ses plumets sont largement utilisés une fois séchés pour la confection des bouquets. Il existe plusieurs variétés de cette herbe notamment l’albolineata. C’est une plante plus petite qui ne dépasse pas 2 mètres de haut. Ses feuilles sont panachées à bords jaunes. Aussi, il existe la variété sunningdale silver. Elle atteint trois mètres de haut avec des plumets particulièrement fournis. Elle a été récompensée au Royaume-Uni par la société royale d’horticulture.

Vous pouvez lire aussi :   Les atouts du style scandinave pour votre décoration

L’herbe de la pampa est naturalisée dans de nombreuses régions du monde, notamment en Australie, Nouvelle-Zélande, Hawai, Afrique Australe, Europe méridionale et Îles Canaries. Elle se trouve également en France le long des côtes atlantiques (Aquitaine). Elle est hautement adorable et peut croître dans une large gamme de milieux et de climats. Aussi, elle est très prolifique. Chaque pied peut produire plus d’un million de grains au cours de sa vie. En Nouvelle-Zélande, il est formellement interdit de la vendre et de la propager. Par contre, en France, il est interdit de la produire et de la vendre. Cette décision se justifie par le fait qu’elle se soit échappée des jardinsais aussi qu’elle se soit implantée sur certaines côtes bretonnes et zones de l’île de la Réunion. Sur cette partie de la terre, elle figure sur la liste des plantes interdites par l’arrêté ministériel du 1 er avril 2019.

Comment est-elle plantée et multipliée ?

Il est important de savoir qu’elle peut pousser sur tous les types de sols. Elle peut être plantée directement en terre ou dans un pot. Cependant, pour une croissance optimale, elle doit se trouver dans une zone humide et fraîche. Comme c’est le cas au bord d’un lac, d’une mer ou d’une rivière. Dans son milieu naturel, elle peut atteindre 3,5 à 4 mètres de haut. Elle résiste bien au vent et au froid.

Elle se plante au printemps à une température allant de 13 à 18 °C. Il faut aussi espacer chaque plante de 1,5 à 2 mètres et elle a besoin d’au moins 6 heures au soleil pour grandir. Par ailleurs, elle se multiplie par division de touffes et peut devenir rapidement très imposante. C’est pour cela qu’il est recommandé de la planter au sein de grands espaces pour lui permettre de mieux s’épanouir. Elle doit aussi être bien isolée pour ne pas gêner la floraison des autres plantes autour d’elle.

Vous pouvez lire aussi :   Comment améliorer le confort de sa chambre à coucher : astuces et conseils

 

fleur de pampa

L’entretien et prix de la fleur de pampa

C’est une herbe parfaite pour les jardiniers qui veulent étoffer leur jardin sans trop d’efforts. En effet, sa culture est facile, car elle supporte très bien le gel lorsqu’il n’y a pas d’humidité à son pied. Par précaution, il faut pailler la base de la tige à l’entrée de l’hiver. Ceci se fait avec des feuilles prélevées sur la plante pour augmenter sa résistance au froid. Il faut ôter les épis avant leur montée en graines. En magasin ou chez les fleuristes, il faudra compter une dizaine d’euros en fonction de sa tige et de sa variété. Par ailleurs, le prix d’une tige s’élève à 8 euros.