Construire un abri de jardin monopente : guide pratique

Dans cet article, nous vous proposons un guide pour vous aider à construire un abri de jardin monopente, étape par étape. Que vous soyez bricoleur débutant ou confirmé, suivez nos conseils pour mener à bien votre projet et réaliser un abri de jardin durable et esthétique.

Étape 1 : choisir l’emplacement de l’abri de jardin monopente

Tout d’abord, il convient de définir où sera situé votre abri de jardin monopente. Plusieurs critères sont à prendre en compte :

  • La distance par rapport aux limites de la propriété et de la maison
  • L’exposition au soleil et au vent
  • Les contraintes du terrain (relief, besoin de terrassement)

Pensez également au futur usage de votre abri de jardin, car cela peut influencer le choix de l’emplacement. Par exemple, si vous comptez y entreposer du matériel de piscine, il serait préférable de le placer près de celle-ci.

Étape 2 : déterminer les dimensions et le style de l’abri

Une fois l’emplacement choisi, déterminez la taille de l’abri de jardin en fonction de vos besoins. Prenez en compte la surface disponible sur votre terrain ainsi que les règles d’urbanisme locales. En général, un abri de jardin de moins de 20m² ne nécessite pas de permis de construire, mais une déclaration préalable de travaux peut être exigée. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour connaître les règles en vigueur.

Concernant le style, un abri de jardin monopente se caractérise par sa toiture inclinée à une seule pente. Cette forme est simple à construire et permet d’évacuer efficacement les eaux de pluie. Vous pouvez choisir la pente en fonction de vos goûts et des contraintes locales (par exemple, dans certaines régions, une pente plus importante est nécessaire pour supporter le poids de la neige).

Sélection du matériau

Les matériaux les plus couramment utilisés pour construire un abri de jardin monopente sont :

  • Le bois
  • La tôle
  • Les panneaux de particules ou OSB

Le choix du matériau dépendra de votre budget, de l’entretien que vous souhaitez apporter à votre abri et du style que vous voulez lui donner. Le bois offre un aspect esthétique et chaleureux, tandis que la tôle est moins chère et nécessite moins d’entretien.

Étape 3 : préparer le terrain et la fondation

Avant de commencer la construction de l’abri de jardin, le terrain doit être préparé. Dégagez la zone en enlevant les cailloux, racines et autres obstacles. Ensuite, réalisez un terrassement si nécessaire pour obtenir une surface plane.

La fondation de l’abri garantit sa solidité et sa durabilité dans le temps. Vous pouvez opter pour une semelle en béton coulée directement sur le sol, des plots en béton ou encore des cales de bois à poser sur des dalles gravillonnées.

Ancrez l’abri au sol

Pour éviter que votre abri de jardin ne se soulève sous l’effet du vent, il est important de bien l’ancre-au-sol. Pour cela, vous pouvez utiliser des ancres métalliques fixées sur les fondations. Assurez-vous qu’elles sont adaptées à la nature du sol (terre, sable, roche, etc.).

Étape 4 : monter les murs et la structure de l’abri

Une fois la fondation réalisée, procédez au montage des murs de l’abri de jardin monopente selon les plans choisis. Placez d’abord un film pare-pluie (aussi appelé pare-vapeur) entre la fondation et les murs pour assurer une étanchéité parfaite.

Montez ensuite les murs (en bois, tôle, OSB…) et fixez-les aux fondations à l’aide de chevilles et vis adaptées. Si vous réalisez un abri en ossature bois, pensez à traiter préalablement les pièces de bois contre les insectes et les moisissures.

Installer la toiture monopente

Après avoir monté les murs, il vous reste à installer la charpente et la toiture monopente. Pour réaliser la charpente, fixez des pannes (pièces de bois horizontales) sur les murs porteurs pour créer une pente inclinée. Vous pouvez ajouter des chevrons pour soutenir les plaques de toiture.

Enfin, posez votre revêtement de toit (tôle, bardeau, tuile…) en commençant par le bas et en remontant vers le faîtage. N’oubliez pas d’intégrer un système d’évacuation des eaux de pluie (gouttière, chéneau…).

Étape 5 : aménager l’intérieur et les finitions extérieures

Pour finaliser votre abri de jardin monopente, il ne vous reste plus qu’à effectuer quelques travaux de finition :

  • Installer une porte et éventuellement des fenêtres
  • Réaliser un sol intérieur (dalle en béton, carrelage, plancher en bois…)
  • Effectuer les raccordements électriques, si nécessaire

Côté extérieur, pensez à traiter et protéger les matériaux contre les intempéries, surtout s’il s’agit d’un abri en bois. Appliquez un saturateur, une lasure ou une peinture selon vos préférences esthétiques.

Voilà ! En suivant ces étapes, vous êtes désormais prêt à construire votre propre abri de jardin monopente et à en profiter pour ranger vos outils, entreposer du matériel ou simplement disposer d’un espace supplémentaire sur votre terrain. À vous de jouer !

Vous pouvez lire aussi :   Table céramique : les inconvénients à connaître avant de craquer