Améliorez la qualité de l’air à l’intérieur de votre maison : les solutions

De nos jours, les progrès technologiques apportent de nombreux bénéfices. Ces mutations ont également des effets négatifs qui méritent d’être connus. L’industrialisation des villes engendre d’importants problèmes environnementaux, dont la pollution. Elle se répercute aussi sur la qualité de l’air dans les maisons. Il devient alors crucial de trouver des solutions pour débarrasser l’atmosphère de ces impuretés. Découvrez quelques moyens pour assainir l’air dans votre domicile.

Installez une VMC chez vous pour améliorer la qualité de l’air intérieur

Lorsqu’il est chargé en composés organiques volatils, l’air peut être responsable d’irritations oculaires, d’allergies et de certaines affections respiratoires. Pour vous prémunir de ces troubles, investissez dans une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée). Il s’agit d’un équipement qui sert à renouveler l’air d’une pièce. La VMC élimine l’humidité ambiante et réduit considérablement le risque de pollution atmosphérique. Outre le confort thermique qu’il apporte, cet appareil préserve votre santé et celle de vos proches.

La VMC existe en plusieurs variantes dont le modèle double flux. Il est équipé d’un échangeur thermique dont le rôle est de récupérer la chaleur extraite du domicile par le biais de l’air insufflé. De cette manière, vous pouvez considérablement réduire vos dépenses relatives au chauffage. Au vu de la complexité du système, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel pour l’installation d’une VMC dans votre maison. Ce dernier vous assure des travaux de qualité et conformes aux réglementations en vigueur. Avec l’assistance d’un installateur RGE, vous pouvez prétendre à quelques subventions, dont MaPrimeRénov’.

installer VMC maison

L’importance d’aérer souvent chez vous en ouvrant les fenêtres

En dehors des solutions technologiques, certains gestes basiques peuvent vous aider à améliorer la qualité de l’air dans votre maison. C’est le cas de l’aération du logement. Bien que cela puisse paraître banal, le fait d’ouvrir régulièrement les portes et fenêtres de votre maison peut assurer votre bien-être. Cette action permet l’évacuation du CO2 présent dans l’air ambiant vers le milieu extérieur. Vous êtes ainsi assuré de respirer un meilleur air. Toutefois, pour être efficace, l’aération doit se faire de manière régulière.

Vous pouvez lire aussi :   Comment faire des économies d'énergie dans son logement?

Il est conseillé d’ouvrir les fenêtres au moins 2 fois par jour, et ceci pendant 10 minutes au minimum. En prenant cette habitude, vous facilitez les échanges d’air et empêchez vos meubles intérieurs de se refroidir. L’ouverture des portes et fenêtres doit également se faire pendant l’hiver pour faire baisser le taux d’humidité à l’intérieur. Veillez simplement à réduire les durées afin de conserver votre confort pendant les périodes de froid.

L’utilisation d’un purificateur d’air chez vous

Les solutions pour réduire la pollution domestique sont nombreuses. Le purificateur d’air fait partie de ces options. Comme son nom l’indique, c’est un système conçu dans le but de traiter l’air dans une pièce. Aussi appelé ioniseur d’air, cet appareil fonctionne suivant le principe de la filtration de l’air. Les ions négatifs émis par le purificateur vont s’agglutiner aux ions positifs de l’air. Cette neutralisation permet d’éliminer les particules visibles et invisibles du milieu.

À l’origine, les purificateurs d’air étaient destinés aux personnes souffrant de troubles respiratoires. Désormais, le dispositif se retrouve dans de nombreux foyers en quête d’une meilleure qualité d’air. Les odeurs de cigarette ou de cuisson peuvent ainsi être filtrées via l’ioniseur d’air. Il en est de même pour les poils d’animaux auxquels on impute plusieurs cas d’allergies. Pour assurer un fonctionnement durable à votre purificateur d’air, veillez à l’entretenir régulièrement.